Ibiza, l’île aux deux visages : entre excentricité et nature.

On ne la présente plus ; Ibiza, ou Eivissa, en catalan, a gagné ses galons sur la scène internationale pour ses étés festifs et ses boîtes de nuits – parmi les meilleures au monde. Véritable Mecque du tourisme de masse, on ne compte plus les infrastructures festives et hôtelières qui envahissent son littoral. Et pourtant, détrompez-vous. Au-delà de l’image que l’on veut bien lui donner, Ibiza reste une île naturelle, calme et authentique parsemée de sites historiques de toute beauté, la plupart classés au Patrimoine Mondial de l’Unesco. Depuis les années 1960, elle abrite aussi une importante communauté hippie, qui maintient un lien fort avec la nature luxuriante de l’île.

Découvrons Ibiza autrement.

Ibiza Face 1 : le rendez-vous des fêtards du monde entier.

Côté fête, la réputation d’Ibiza n’est plus à faire. Paradis des noctambules, l’île accueille chaque année plus d’un million de visiteurs, dans les discothèques les plus célèbres d’Europe, voire du monde : Amnesia, Mambo Café, DC10, ou encore Pacha, pour n’en citer que quelques-unes. De la capitale, Ibiza, à Sant Antoni de Portmany, en passant par Platja d’en Bossa ou Platja de ses Salines, les endroits pour faire la fête jusqu’à l’aube ne manquent pas : beach clubs et boat parties en journée, clubs et restaurants chics à la nuit tombée, rien n’est trop beau et/ou trop excentrique pour faire danser les fêtards sur les sons électro des meilleurs DJ de la planète. Autre atout de choix pour faire venir la jet-set internationale : un littoral peuplé de longues plages somptueuses et de criques aux eaux translucides. Il n’est donc pas rare d’y croiser, mouillants au large, les yachts somptueux des stars du ballon rond et autres « grands » de ce monde.

Party in ibiza

Ibiza Face 2 : une atmosphère naturelle, bohème et décontractée.

Moins souvent mise en avant par les brochures touristiques des tour-opérateurs internationaux, il est aussi une toute autre Ibiza pour les amateurs de détente et de découverte culturelle. Car, au-delà de son aspect festif et excentrique, l’île a parfaitement su conserver ses traditions et ses paysages naturels. Il suffit de s’aventurer hors des sentiers battus pour pouvoir en témoigner.

Dalt Vila, la vieille ville de la capitale, est la première étape de la découverte d’une Eivissa authentique, forte de plus de 2600 ans d’histoire ; ses maisons d’un blanc immaculées, ses murailles fortifiées, ses ruelles sinueuses et fleuries offrent un charmant spectacle. Le tout, avec un panorama époustouflant sur le port et le reste de l’île.

Aussi surprenant que cela puisse paraître, et pour peu que l’on s’éloigne des constructions bétonnées du littoral, Ibiza impose son calme et sa sérénité aux voyageurs de passage ; de petits villages pittoresques, à l’image de Santa Gertrudis de Fruitera, des criques désertes, et somptueuses, comme Cala Salada, Cala Tarida ou Punta Galera, des collines verdoyantes envahies de pinèdes et/ou de vignobles, ou encore des parcs naturels d’une beauté époustouflante. Le Parc de Cala d´Hort i Es Vedrà, notamment, est un incontournable ; vrai lieu de pèlerinage, en partie pour son célèbre îlot de Es Vedrà, source de nombreux mythes et légendes paranormales, il est également l’endroit idéal pour y admirer les plus beaux couchers de soleil de l’île.

Le nord-est d’Ibiza accueille quant à lui une large communauté hippie, dans une ambiance chic et bohème qui tranche avec la folie des nuits de la capitale ; allez faire un tour dans les allées du célèbre marché hippie de Las Dalias, profitez d’une soirée sur le sable de Cala Benirras, au son des tams-tams incessants, ou partez vous détendre dans l’un des nombreux centres de bien-être et de yoga que comptent la région.

Ibiza, face 1 ou 2 : laquelle choisirez-vous ?

 

Photo party https://www.essentialibiza.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *