Quelles mesures sanitaires dans les aéroports et les avions ?

Avant d’envisager un déplacement ou de programmer un voyage, il est important dans cette période de crise sanitaire de bien connaitre les différentes mesures prises dans les aéroports pour limiter les risques liés au virus.

Déplacements en avion sous haute surveillance.

Même si le gouvernement ne cesse d’appuyer sur le fait qu’il n’est pas souhaitable de prévoir des vacances avec un vol long courrier dans les jours et semaines à venir, il existe toujours des raisons de se déplacer en avion pendant la période de pandémie.
Bien évidement, ces déplacements ne se font absolument de façon « normale » dans une période qui est totalement « anormale ».
De nombreuses mesures de sécurité sont déjà en place dans les aéroports ( ou gares) et dans les avions, d’autres sont à l’étude par le gouvernement afin de sécuriser le plus possibles les déplacements impératifs et le personnel des compagnies.

Aménagement aéroport lutte covid 19

La lutte contre le Covid 19 implique la mise en place de règles sanitaires drastiques. Le Senat et l’Assemblée Nationale ont publié plusieurs textes en ce sens, afin d’amplifier et généraliser les mesures les plus strictes possibles.

Contrôle à l’arrivée des passagers

Cela implique la possibilité de contrôler la température des passagers débarquant d’un avion ( thermomètre individuel ou caméras thermiques).
Un contrôle plus poussé serai effectué pour toutes personnes « suspectes » avec en cas de résultat positif un isolement immédiat de la personne testée ainsi que des mesures sur les personnes « contactes ».
Pour l’instant ces mesures ne sont pas possibles de façon systématique par manque de moyen humain mais surtout technique.

Masques et protections obligatoires

Même si le port du masque ne pourra être obligatoire sur l’ensemble du territoire français, les zones de forte concentration de population comme les transports en communs verront sans doute cette règle entérinée.
Le port du masque devrait donc être systématique dans l’ensemble des vols commerciaux. Les compagnies aériennes devront valider cette action et la faire appliquer à l’embarquement ainsi que pendant la durée du vol. Les compagnies devront sans doute posséder un stock de masques afin de prévenir certains manquement.
Les compagnies doivent aussi fournir des éléments de protections comme la mise à disposition de gels hydroalcooliques.

Avion voyageant vide

Désinfection massive des cabines

Une fois les vols effectués, les compagnies devront prendre à leur charge la désinfection complète de l’appareil avec des produits adaptés à la lutte contre le virus. Ce temps de traitement, plus long qu’un nettoyage classique, devra être pris en compte dans les plans de vols afin de ne pas retarder les embarquements et ainsi générer des regroupements trop important en salle d’attente.

La survie des compagnies

Toutes ces mesures, restrictives et coûteuses, sont une obligation pour les compagnies aériennes afin de rétablir une certaine confiance auprès des passagers mais surtout restaurer une image « saine » du transport en avion dans l’espoir de vacances « normales » cet été.

Aeroport vide covid 19

Réaménagement des aéroports

Les terminaux aéroportuaires sont aussi en pleine réflexion pour aménager au mieux les zones fréquentées par les passagers comme celles dédiées aux personnels navigants. L’objectif étant bien sûr de limiter le caractère anxiogène d’une forte affluence dans certaines zones de l’aéroport, tout en reprenant un niveau de trafic convenable.

Quoi qu’il en soit, l’ensemble du domaine de l’aérien s’attend à des jours sombres, avec une très grande défiance des consommateurs envers l’espace confiné que représente un avion.