Tout savoir sur le Grand Canyon North Rim

Tout savoir sur le Grand Canyon North Rim

Comment un même endroit peut-il avoir deux côtés totalement différents ? La « double personnalité » du Grand Canyon est-elle en partie responsable du fait qu’il s’agit d’une véritable merveille de la nature ?
Mère Nature expérimentait-elle lorsqu’elle a créé le North Rim et le South Rim du Grand Canyon ?

Faire un voyage dans le canyon et choisir d’aller au South Rim est un scénario typique. Il représente 90% de tous les visiteurs du Grand Canyon. Mais ce n’est pas parce que la rive nord a moins de visiteurs qu’elle n’a rien d’aussi spectaculaire à offrir.  D’ailleurs il est possible de faire un vol en hélicoptère au Grand Canyon depuis les deux rives.

Grand Canyon North Rim : moins touristique et plus sauvage !

Souvent appelé « l’autre » canyon, le Grand Canyon North Rim vous emmène dans un paysage, un climat, des plantes, des animaux et même des gens complètement différents. Les pluies se déversent plus souvent sur la rive nord du Grand Canyon que dans le Sud, et les hivers sont également beaucoup plus rigoureux. La vie végétale favorise également le climat plus humide, ce qui explique pourquoi les grands conifères sont les espèces d’arbres prédominantes.

L’une des raisons pour lesquelles le Grand Canyon North Rim est considéré comme la « partie la moins fréquentée » est qu’elle n’a été explorée par les Européens que plus de 200 ans après le South Rim. L’année 1776 marque la première visite sur la rive nord, en la personne du Père Escalante.

Tout savoir sur le Grand Canyon North Rim

Certaines personnes croyaient qu’une autre raison pour laquelle le North Rim du Grand Canyon est resté longtemps isolé était due à des conflits de propriété jusqu’au 20ème siècle. Les deux états, l’Utah et l’Arizona revendiquent la rive nord comme faisant partie de chacun de leurs territoires. Cependant, l’Arizona a finalement obtenu son statut d’État en 1912, mettant fin à l’argumentation.

La partie située en Arizona continuait d’être isolée et, à l’exception de certains établissements mormons, il n’y avait que des troupeaux d’animaux. La chasse est devenue très populaire à l’époque, et un chasseur passionné était le président des États-Unis, Teddy Roosevelt, qui plus tard a convaincu le Congrès de la proclamer Parc National en 1919.

Que voir sur la Rive Nord du Grand Canyon ?

Le Grand Canyon North Rim a trois points de vue panoramiques, qui offrent tous des vues fantastiques sur l’immensité du canyon plus qu’il ne le fait dans les profondeurs du canyon. La rive sud peut fournir un meilleur aperçu de la rivière Colorado, car la vue du nord est assez rare et lointaine. Cependant, le point le plus haut du North Rim du Grand Canyon, Point Imperial, a une hauteur de 2700 mètres, et fournit une vue étonnante sur Painted Desert.

Pour les vues classiques de la North Rim, commencez par le patio du Grand Canyon Lodge, puis marchez sur le sentier pavé jusqu’à Bright Angel Point. Depuis le parking principal, c’est une marche relativement courte et facile jusqu’au Lodge lui-même. L’auberge est accessible aux fauteuils roulants. De l’auberge, le sentier pavé, d’une longueur de 0,8 km, mène de l’épine dorsale de la crête jusqu’à Bright Angel Point. Ce sentier est raide par endroits, avec des descentes et des escaliers, mais offre des vues spectaculaires sur Roaring Springs et Bright Angel Canyons.

Point Imperial et Cape Royal sont atteints par une route panoramique sinueuse. Le trajet jusqu’aux deux points, avec de courtes marches à chaque point et plusieurs arrêts le long de la route, peut facilement prendre une demi-journée.

Cape Royal offre un panorama sur la montée, la descente et la traversée du canyon. Avec des visibilités quasiment illimitées à l’est et à l’ouest, il est très populaire pour le lever et le coucher du soleil. Le grand virage de la rivière Colorado à Unkar Delta est encadré par l’arche naturelle de la fenêtre Angels Window. Cherchez le Desert View Watchtower à travers le canyon sur le South Rim. Ce point de vue populaire est accessible par un sentier pavé et plat.

Les gens ne sauront pas ce qu’ils manquent tant qu’ils n’auront pas vu par eux-mêmes ce que l’autre côté du canyon a à offrir. D’ici là, tout reste un mystère, sauf pour les gens qui ont eu le courage d’explorer.

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *