L’hiver, la période idéale pour lever l’ancre en Guadeloupe

Bateaux Guadeloupe

Les moufles et la grande parka, très peu pour vous ? Il est l’heure de vous prescrire la navigation en Guadeloupe comme remède de l’hiver. Quand en Europe il faudra monter le chauffage de deux voire trois crans, vous serez aux Antilles sur un magnifique bateau. Vous pouvez la jouer festif et prévoir Noël ou le jour de l’an sous les tropiques. La perspective d’une grande croisière en Guadeloupe fait aussi s’emballer le palpitant. Petit tour d’horizon de ce qui vous attend sur l’île papillon.

On ne va pas se mentir : une carte postale envoyée sous le soleil fin décembre fait forcément des envieux. Et si, pour une fois, vous étiez l’auteur de cette fameuse carte ?
Alors que les participants de la 11e Route du Rhum ont mis le cap vers Pointe-à-Pitre, vous pouvez vous aussi vous programmer un fabuleux voyage en Guadeloupe. Son climat tropical vous offre des conditions parfaites de décembre à avril, soit la période où le froid se fait le plus présent en Europe.

Louer un bateau en Guadeloupe : à l’assaut de sites magnifiques

Une fois dans l’avion, vous laisserez l’esprit des Caraïbes vous enivrer avant que le planteur et le ti’punch ne prennent le relais. Boudins, acras et poulets cari coco se dégustent sans modération. Le conseil à la fois nautique et gourmand que l’on peut donner est de faire le plein de vivres antillais avant de passer à l’étape supérieure, c’est-à-dire la location de bateau en Guadeloupe. L’île est pourvue de 7 ports de plaisance principaux dont Pointe-à-Pitre, le Gosier, Saint-François et Deshaies.
Le grand avantage de la Guadeloupe est la multitude des possibilités, nautiques et terrestres, égayant vos vacances. Commençons par la partie maritime. Il est déjà possible de louer un semi-rigide à la journée pour un petit tour à Grande-Anse ou une crique du même acabit. Si l’on se sent à l’aise pour une navigation plus importante (a contrario, la possibilité de louer avec capitaine est la solution idéale), le choix va se tourner vers le voilier, le catamaran ou un bateau à moteur solide pour ce qui va suivre. On pourra alors se programmer quelques jours aux alentours des Saintes, de Marie-Galante et de la Désirade ou une croisière XL vers le sud (Dominique-Guadeloupe) ou le nord (Montserrat, Antigua-et-Barbuda) de l’île papillon.

La Guadeloupe, une destination accueillante et ensoleillée

L’hospitalité particulièrement chaleureuse des Guadeloupéens n’est point une légende. Comme souvent, on aime à se faire sa propre opinion. La balle est dans votre camp. Il serait regrettable de ne pas connaître une fois la chance de visiter le jardin botanique de Deshaies, le fort Napoléon et la réserve Cousteau. Amenez l’appareil photo : les sites de la Soufrière, des Saintes, de Pointe-Noire et de la pointe de Grande-Abaque sont ultra photogéniques !

Une météo guadeloupéenne rayonnante en hiver

Une présentation voyage ne peut être complète sans le traditionnel point météo.
S’il est ici placé à la fin, c’est bien pour jouer son rôle d’argument final. La température de l’eau en Guadeloupe descend rarement sous les 25 degrés. Le soleil rayonne (27 degrés de moyenne) pendant la saison sèche (décembre-avril) et vous évitez les cyclones. Alors que vos connaissances se feront un chocolat chaud pour se réconforter, vous pourrez partir pour une journée navigation, planche à voile, stand up paddle ou encore kayak. A vous maintenant de jouer pour vivre une petite portion d’hiver pas comme les autres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *